Nous sommes le 08/03/2021

La radio, un support médiatique important

La radio est un des supports médiatiques les plus accessibles à tous, et c’est ici qu’elle tire toute son importante car la majorité de la population, homme ou femme, de toute origine, de tout âge, de toute classe sociale peut être ciblée. Toute communication et information tirent leur efficacité principalement par l’étendue de sa portée. Grâce à la webradio, les émissions radios n’ont plus de frontières et sont accessibles dans n’importe quel pays, et dans toutes les langues. Toutes les radios gagnent donc à être accessibles sur internet.

L’invention de la radio

Les radios apparaissent vers la fin du XIXème siècle et prend forme à travers plusieurs évolutions technologiques. Le télégraphe a été inventé en 1841 par Samuel Morse et ce fût la première forme de transmission proche de la radio. Ensuite apparaissent les ondes radio en 1886, inventées par Heinrich Rudolf Hertz. En 1889, Nikola Tesla crée le générateur haute fréquence de 15 kHz et en 1890, Edouard Branly invente le tout premier récepteur d’ondes hertziennes ou radioconducteur.

L’invention de la bobine Tesla par Alexandre Popov permet la mise au point de l’amplification des transmetteurs et l’invention de l’antenne pouvant améliorer la transmission des ondes à longues distances. C’est en 1899 que Guglielmo Marconi décide de se pencher sur toutes ces différentes technologies et crée la première transmission hertzienne à travers la manche entre l’Angleterre et la France.

Avant de pouvoir écouter la radio telle qu’elle est connue aujourd’hui, la première transmission effectuée étaient les signaux morses sur de longues distances. La voix ne sera possible qu’après l’invention de la transmission par modulation d’amplitude de sons et de voix ou la transmission de la première voix sans fil par radiodiffusion par Reginald Fessenden en décembre 1906. La première diffusion historique était des versets bibliques et des cantiques chantés par une femme. C’est ainsi qu’officiellement, la radio a été créée.

La radio commence alors à se développer à travers le monde entier et atteint le grand public. Le pays précurseur de la radiodiffusion est la Belgique à travers une émission hebdomadaire destinée au public en 1914, tous les samedis. La première diffusion restera gravée dans l’histoire de la radio car ce fût un concert de musique classique enregistré au domaine royal du Roi Albert Ier. C’était un concert qui a duré une heure où l’on pouvait entendre des extraits d’opéras de Wagner, Verdi, Puccini, des compositions célèbres françaises et belges. C’est vers 1920 que les premières stations radios publiques font leur apparition un peu partout dans le monde, en France ce fût la Radio Tour Eiffel en 1921 ; et en Belgique ce fût l’Institut National de Radiodiffusion. Peu de temps après, les récepteurs radio grand public ont été créés, il s’agit des boîtiers en bois assez précieux décorés de différentes marqueteries. Les programmes commencent aussi à se diversifier, pensés spécialement pour les foyers. Les premiers feuilletons radiophoniques sont diffusés, en 1938 le premier a été « La Guerre des Mondes » écrit par Orson Welles. La radio fût ensuite utilisée comme outil de propagande pour le monde politique. Il s’agit de l’époque de la guerre mondiale.

A la fois utile et contraignante pour les différentes protagonistes durant la guerre mondiale, elle ne poursuivra son évolution qu’une fois la seconde guerre terminée aussi bien au niveau technologique que dans son design. Plus elle est moderne, plus ses proportions sont petites, horizontales et allongées. Les designers font tous preuve d’imagination et de créativité pour éblouir les consommateurs.

Des postes de radio apparaissent dans les platines vinyles car le marché des disques microsillons est très florissant, la FM ou « fréquence modulée » est de plus en plus répandue et permet une bonne réception, et la qualité sonore évolue également. C’est en 1954 que les premiers postes à transistor apparaissent et peuvent être transportés, c’est la version portative qui pouvait être emmenée à la plage, dans la rue, en vacances… destinée aux familles mais aussi à chaque individu.

L’évolution de la radio se poursuit avec la mémorisation des stations en 1980, suivie de l’affichage digital des stations, le Radio Data System avec la transmission de la radio numérique DAB ou par satellite, et depuis peu dans les années 2000, avec internet, les podcasts apparaissent ainsi que les radios internet.

Avec la technologie du DAB ou diffusion numérique de la radio, la FM devient dépassée, la version améliorée du DAB, le DAB+, propose plus de radios. Les programmes sont largement plus diversifiés que sur la FM. Il y a plus de contenus multimédias, ce n’est plus limité à une émission sonore, il y a aussi des descriptifs, des textes et des images. Si vous venez juste d’allumer la radio, vous aurez le nom de l’émission en cours, des informations sur l’animateur ainsi que sa photo, ou des informations sur la musique en cours de diffusion, des informations diverses sur le trafic, les devises, la météo, des bandes annonces… Vous pouvez écouter la radio n’importe où et la réception est excellente, sans aucune interférence surtout dans votre véhicule car cela a été facilité par la technologie de diffusion numérique. Le DAB+ bénéficie de la radiodiffusion hertzienne. Grâce à un réseau d’émetteurs numériques de dernière génération, son accessibilité est sans limite sans avoir à souscrire pour un abonnement ou une connexion internet. Il y a plus de facilité d’utilisation, la manipulation est plus simplifiée grâce à la recherche par nom de radios et les récepteurs ont plus de fonctionnalités. Le DAB+ est éco responsable et moins dangereux pour la santé car sa consommation en électricité est faible. Il n’a pas besoin de plusieurs antennes pour fonctionner et son rayonnement électromagnétique est nettement moins puissant que la FM.

Durant des décennies, la radio n’a cessé d’évoluer, tout comme la science car son pouvoir est immense dans le monde du show-business, de la politique, de la publicité, de l’information et surtout c’est un divertissement.

La radio, un support médiatique

Un média est un support qui diffuse des informations, plus exactement c’est un dispositif de communication à travers un support technique, donnant la possibilité de transmettre à distance, de publier ou de diffuser une information. Plus simplement, la station radio peut émettre des émissions sonores par voie hertzienne et par webradio. La voie hertzienne se fait à travers les ondes et le webradio signifie une diffusion via le web. Le principal avantage des webradios est la possibilité de pouvoir diffuser à travers le monde, et non seulement dans le pays d’origine, du moment qu’un individu a accès à internet. Vous pouvez donc écouter des émissions diffusées par chaque continent.

La différence entre les radios publiques et les radios privées est principalement leur financement. Si les radios publiques sont financées par l’Etat, les radios privées sont gérées et financées par des entreprises, une entité privée.

En France, le nombre d’auditeurs quotidiens est de 40,4 millions, représentant 74 % des Français pour une durée d’écoute de 2h48 minutes par jour. Le matin est le moment où l’audience est la plus importante car 66% des français écoutent la radio avant 9h et à 8h exactement, 14,8 millions d’auditeurs sont à l’écoute. Il existe 10.6 supports par foyer qui permettent d’écouter la radio, la télévision, la tablette, le smartphone, la chaîne HI-FI, l’autoradio… Près de 50% des auditeurs écoutent la radio en dehors de leur foyer... il faut dire que beaucoup sont souvent dans leur voiture, sur route ou dans le trafic, la radio reste le meilleur divertissement.

La force de ce média est aussi dans son pouvoir de persuasion, 51% des impulsions d’achats résultent d’une publicité entendue à la radio, près de 20% des recherches sur internet proviennent des campagnes publicitaires radio. Un annonceur peut vite prendre la parole à la radio pour attirer votre attention. C’est le média le plus facile d’accès pour interagir avec les personnes ciblées. L’efficacité de toute communication, en particulier publicitaire, réside dans la qualité et la créativité dont celle-ci est conçue pour sa diffusion à la radio, elle sera alors complémentaire avec les autres médias. Il peut s’agir de la mise en situation permettant aux auditeurs de bien se projeter, la musique de fond choisie, les voix off doivent être attrayantes, une note d’humour serait un plus selon le produit à promouvoir… il faut donc se donner les moyens et le temps de concevoir une bonne campagne, tout comme s’il s’agissait d’un autre média pour qu’elle soit vraiment efficace et qu’elle ait l’impact escompté.

A l’ère ou internet et la télévision semblent avoir conquis tous les foyers, les personnes actives, les étudiants… son taux d’audience montre que la radio reste un média tout aussi puissant. Il est tout juste derrière la télévision et tient donc la seconde place. C’est un « média de compagnie », recherché dès le matin afin de connaître les dernières actualités, la musique, diverses informations utiles. Ses programmes sont tellement diversifiés que tous les auditeurs, quels que soient leurs goûts, trouvent vite leur préférence. Il y a même ceux qui adorent entrer en direct sur une émission et prennent vraiment plaisir à pouvoir s’exprimer. Cela a créé une interaction spéciale et cela a été reproduit à la télévision et sur les réseaux sociaux, mais à la radio, le rendu est nettement meilleur.

Qui sommes-nous ?
Blog dédié au digital, à la communication digitale, au marketing et aux actions de vente en entreprise. Conseils en référencement - Blog marketing - Blog dédié aux entrepreneurs - Les meilleurs livres sur l'immobilier
ICodes
Digital & Communication Digital & Communication